• Credit Agricole Sud-Ouest

    IN&EDIT architecture a été invitée à créer le nouveau concept des agences Crédit Agricole Pyrénées Gascogne.
    Le parcours client a été totalement repensé et permet aux clients d'évoluer dans différents espaces d'acceuil.
    Traversant les espaces, le client est invité à utiliser des espaces permettant une consultation "côte à côte", des zones d'échanges privatives permettant une confidentialité plus accentuée, mais aussi des espaces intéractifs, aidant à découvrir l'actualité de la banque Crédit Agricole. 

    L'espace fait la part belle à une atmosphère contemporaine, grâce à un design fonctionnel elle impose un minimalisme mais utilise des matériaux naturels et donc rassurants, des couleurs pastels et agréables. Le bois investit l'espace et se conjugue avec des surfaces lisses et claires mais jouant aussi la transparence.
    La scénographie se veut globale: architecture, design, façade et identité intégrant une signalitéque adapté. Imaginée avec et pour les clients, l'agence privilégie une relation de qualité entre le client et son conseiller.
    Ainsi, elle intègre l'agence "DIGITAL" destinées à informer et faciliter les opérations bancaires.

    L'agence bancaire dispose ici d'une grande ouverture vers l'exterieur qui joue sur la perméabilité avec les espaces intérieurs. Connectées et conviviales, les nouvelles agences expriment la volonté du Crédit Agricole de réinventer sa relation avec le client et la ville.

    + Lire la suite
  • Antalis — showroom & fablab

    L’agence IN&EDIT architecture a été invitée fin 2015 à participer à un appel d’offre lancé par la société Antalis, afin de créer son nouvel espace multifonctions situé au 64, avenue de France — Paris 13e.
    Notre proposition retenue, notre challenge a été de développer une nouvelle identité spatiale avec l’ambition d’être duplicable et adabtable à d’autres sites.
    L’espace atypique proposé avait comme première particularité un linéaire de façades vitrées de 33m de long. Sa deuxième particularité etait l’ouverture sur un espace en double hauteur offrant un terrain de jeu idéal. À cela s’ajoutait la volonté de transparence des vitrines sur l’avenue de France esquissée par le cahier de charges de la Semapa (bailleur et aménageur). Nous avons alors présenté un projet « vitrine » où le produit est présenté et magnifié dans ce bel espace.
    Un espace ouvert, transparent sur la ville, qui interpelle chaque passant et l’invitant à venir découvrir l’univers Antalis.
    L’agence IN&EDIT architecture a été invitée fin 2015 à participer à un appel d’offre lancé par la société Antalis, afin de créer son nouvel espace multifonctions situé au 64, avenue de France — Paris 13e. Notre proposition retenue, notre challenge a été de développer une nouvelle identité spatiale avec l’ambition d’être duplicable et adabtable à d’autres sites. L’espace atypique proposé avait comme première particularité un linéaire de façades vitrées de 33m de long. Sa deuxième particularité etait l’ouverture sur un espace en double hauteur offrant un terrain de jeu idéal. À cela s’ajoutait la volonté de transparence des vitrines sur l’avenue de France esquissée par le cahier de charges de la Semapa (bailleur et aménageur). Nous avons alors présenté un projet « vitrine » où le produit est présenté et magnifié dans ce bel espace. Un espace ouvert, transparent sur la ville, qui interpelle chaque passant et l’invitant à venir découvrir l’univers Antalis.

    Une scénographie est dessinée et identifiée, mais laisse la place aux possibles, aux créations éphémères et offre des surfaces vitrées libres. Un sol, lui aussi laissé lisse, pourra accueillir des marquages. Antalis est une entité connue et pratiquée des créatifs. Le grand nombre de références de produits proposés devait prendre place dans cet espace. Le parti pris organisationnel a permis de définir le diagramme du projet : les proportions sont régies par le format papier A4. Là où les architectes de tous temps ont pris comme unité de proportion le nombre d’or, ici nous avons choisi d’utiliser les formats de papier A1 au A8 (les proportions sont conservées, feuille pliée ou coupée en deux dans sa longueur).
    Le programme s’articule autour de plusieurs de plusieurs espaces liés à différentes activités :
    -       l’espace créatif
    -       l’espace digital
    -       l’espace lab Xerox
    Le fonction wall / le grand mural A4 :
    L’espace d’accueil est à la fois un espace de stockage et une vitrine des produits. Avec un grand mural qui dessine l’espace et profite de la palette chromatique des matières de la gamme Antalis. Cette vitrine ouverte sur l’avenue de France est le trait d’union entre l’espace lab et les espaces créatif et digital. Elle dissimule une passerelle permettant l’accès à une salle de formation dédiée au personnel.
    La skyline :
    Le long de la façade de l’avenue de France se développe le mobilier « skyline », faisant référence à la silhouette animée d’un quartier en pleine expansion. Ce mobilier, conçu en dibon, un matériel distribué par Antalis, offre aussi des surfaces blanches et lisses qui pourront occasionnellement accueillir les imprimés et créations graphiques.

    + Lire la suite
  • Réinventer Paris - lot M5A2

    L'agence IN&EDIT architecture a participé à «Réinventer Paris» dans le cadre du vaste concours lancé par la Mairie de Paris.

    Formidable occasion d'échanges et de créativité, sa proposition pour le site Paris Rive Gauche M5A2 a regroupé des acteurs de tous horizons afin de dialoguer en faveur d’un projet ambitieux et d’utilité publique. A cette occasion, l’agence a ouvert la réflexion sur une nouvelle méthodologie. Une remise en question qui a eu pour objectif de fédérer une nouvelle vision des relations interprofessionnelles, afin d’aboutir à un processus de création et de réalisation d’un acteur de l’environnement urbain au service de la collectivité.

    Le groupement s’est attelé à la recherche de nouvelles réponses éthiques, plutôt que singulièrement esthétique, espérant ainsi sensibiliser l’environnement universitaire avoisinant à former des citoyens à répondre à une démarche principalement civique. La question de l’éthique est au centre de la réflexion, en tant que lieu de vie où se développent les habitudes et les mœurs. Aidés d’un diagnostic et des connaissances concernant les remèdes disponibles, des espaces à habiter, ainsi que d’une approche interdisciplinaire pour faire face aux défis de notre temps, le projet souhaitait utiliser le site de M5A2 comme laboratoire urbain, mettant en évidence les thèmes autour de l’environnement, la société, la technologie, l’information, la communication, les réseaux sociaux sous toutes leurs formes et avec pour mot d’ordre l’Innovation.

    L'agence remercie chaleureusement l'ensemble de ses collaborateurs, grâce auxquels elle a participé à l'aventure «Réinventer Paris».

    + Lire la suite
  • Designed for 42

    Xavier Niel fait appel à IN&EDIT pour créer l'identité 42.
    Une multitude d'objets développés et en cours d'étude, sur différentes zones : accueil, amphithéâtre, bar, terrasses...

    + Lire la suite
    • Untitled
    • Untitled
    • Untitled

    IN&EDIT LAURÉAT

    IN&EDIT architecture a remporté le Concours de la Ligue de Paris de Tennis pour la réalisation de leur nouveau siège sur le site Jean Dixmier - 19, rue du Général Malleterre Paris 16ème.



    Le projet s’inscrit dans un site empreint d’histoire : le parc du Tennis Club Jean Dixmier, enclos abritant des espaces verts, des terrains de tennis et un Club House conçu en 1930 par l’architecte Léon AZEMA (Grand Prix de Rome). L’ensemble sportif est un formidable trait d’union entre un environnement urbain et les espaces verts dédiés au Club. À l’angle du Quai Saint Exupéry et de la rue du Général Niox, le contexte urbain environnant associé au programme du concours a imposé naturellement plusieurs options de projet.

    La solution retenue a été guidée par le souhait de :
    - limiter l’impact du bâtiment au sol pour préserver les espaces végétalisés ;
    - créer un bâtiment orienté qui s’élance verticalement afin de limiter au maximum la pollution sonore environnante, limiter les obstacles à la vue et offrir ainsi une vue imprenable sur Paris ;
    - s’affranchir au maximum de la présence de l’enveloppe formant la couverture des terrains de tennis adjacents en période hivernale ;
    - intégrer les flux existants et imaginer des accès multiples et traversant.

    Le point d’entrée principal le long de la rue général Niox propose aux utilisateurs et visiteurs un accès via une façade en rez-de-jardin, offrant une transparence sur les fonctions d’accueil. La volumétrie générale du bâtiment est minimaliste afin de contraster avec l’environnement hétéroclite qui le ceinture. Le programme imposé a conduit à morceler le bâtiment en plusieurs volumétries correspondant précisément aux espaces requis. Le vaste espace du hall d’entrée offre un véritable espace de communication, de rencontres et d’échanges, s’ouvrant sur le  jardin situé en bordure des terrains de tennis. Le noyau de circulation verticale, orienté sur le périphérique parisien, protège les espaces de travail à chaque niveau et offre une façade opacifiée. Ces façades permettront ponctuellement de créer une communication visuelle impactante liée à l’identité et à l’activité de la Ligue de Tennis. Les trois plateaux composés de plan libres et modulables se superposent et offrent à chaque niveau des points de vue privilégiés sur un horizon urbain parisien et sur la Seine. L’espace résiduel actuel situé en contrebas entre la voie sur berge et les cours de tennis est dédié aux fonctions de service, aux locaux techniques cuvelés (zone PPRI), ainsi qu’aux espaces de stationnement le long d’un parcours végétalisé où des arbres seront nouvellement plantés.

    Les décalages entre les volumes rythment les façades et permettent également de minimiser l’impact de la lumière sur les façades orientées au sud. L’enveloppe du bâtiment se compose de pans de verre et de panneaux d’aluminium anodisés, lesquels permettent la réflexion des alentours dans le but d’offrir des façades en perpétuel mouvement et différenciées. Les matériaux ont été choisis pour répondre à  un besoin de durabilité compte tenu de l’emplacement du bâtiment (voies sur berge, périphériques etc…). L’architecture du bâtiment s’apparente à un totem et offre ainsi une silhouette symbolique et emblématique dont le couronnement devient immatériel, se confondant presque avec le ciel.

    + Lire la suite
  • "Tir aux pigeons"

    Un nouveau parc dans le bois de Boulogne de 3,6 hectares ouvre au public sur une partie du site concédée au très sélect club du "Tir aux pigeons". Le bois de Boulogne est classé en zone N et son caractère naturel été préservé. Le Tir aux Pigeons relie aujourd'hui les lacs aux clairières environnantes. L'amménagement paysager a été réalisé dans l'esprit de l'époque d'origine. Tout à été mis en oeuvre pour que cet espace devienne un endroit chaleureux et convivial dédié à un public de tout âge.
    WORK IN PROGRESS

    + Lire la suite
    • Green Sun Art Center_1
    • Green Sun Art Center_2
    • Green Sun Art Center_3

    Green Sun Art Center - Wuhan

    IN&EDIT architecture lauréat du concours Green Sun Art Center – Wuhan Chine.
    Le projet a pour objet la création d’un espace autour de l’art et de la culture intégrant différentes fonctions dont une salle des ventes. Le cœur du projet se dessine par les interstices entre les volumes de chaque fonction se déployant au sein d’une superstructure existante. La place extérieure, traitée comme un jardin minéral, rentre dans le bâtiment gommant la frontière entre intérieur et extérieur, et étendant le projet à la ville et au paysage.

    --------------------
    Concours international – 2013 – Wuhan Chine – Lauréat
    Maîtrise d'ouvrage : Hubei Huancheng Investments
    Programme : Centre d'art
    Mission : conception & Permis de Construire 
    Superficie : 2 250 m2
    Site : Wuhan - Chine
    Phase : APD
    Coût : NC

    + Lire la suite